Mercredi 26 juin 2019

 

L'IWEPS, l'Institut wallon de l’évaluation, de la prospective et de la statistique propose une étude sur la digitalisation de l'administration intitulée « La digitalisation de l’administration publique wallonne. Etat des lieux et perspectives ».

Elle identifie, dans un premier temps, les principales difficultés organisationnelles auxquelles fait face le SPW en matière de digitalisation de ses activités, notamment la faible lisibilité des ressources budgétaires et humaines et la faible coordination entre différents modes de gestion de l’informatique administrative.

Cette étude propose ensuite quatre modèles de digitalisation de l’administration publique wallonne répartis en deux grandes familles : les modèles connectionnistes visant à créer des relations collaboratives  entre l’administration et les différentes parties prenantes tant internes qu’externes au SPW et les modèles bureaucratiques qui tendent à assurer des missions de service public dont la qualité est garantie par le système administratif et la spécialisation technique des différents métier. Elle propose des pistes d'adaptation afin de permettre la coordination de ces deux modèles.

Enfin, l’étude insiste sur le fait que la digitalisation n’est pas une fin en soi et repose sur la définition d’une éthique administrative Elle montre en effet que l'établissement d'une vision de la digitalisation de l’administration nécessite, en amont, la clarification du modèle qu'elle souhaite.

digitalisation de l'administration wallonne