Vendredi 14 mai 2021

Le Service public de Wallonie met en ligne un site spécialement dédié aux inondations en Wallonie.

Il constitue le point d'entrée vers tous les renseignements utiles en matière d'inondations pour les citoyens, les architectes, les entrepreneurs du bâtiment, les bureaux d’études, les agents administratifs, et les étudiants.

Ce nouveau site est le fruit de la collaboration entre plusieurs administrations du SPW, mais aussi les Provinces, les Universités, les Contrats de Rivière et les acteurs du cycle de l’eau. Ces organismes forment depuis 2003 le Groupe Transversal Inondations (GTI), un groupe de travail qui assure un rôle de concertation, d'analyse, d'expertise et de conseils en matière d'inondation pour les pouvoirs publics.

Des informations complètes, et "à la carte"

Jusqu'à présent, l'information sur les inondations en Wallonie était dispersée sur plusieurs sources compte tenu de l'aspect transversal de cette thématique et des nombreux acteurs impliqués. Le site Inondations en Wallonie propose dorénavant un accès à l’information selon les intérêts des différents publics cibles et non selon un organigramme de gestion par services administratifs.

Aperçu des diverses rubriques

La page d’accueil présente en un clin d’œil l’état des eaux en temps réel en Wallonie, un lien direct vers la carte de l’aléa d’inondation, et les actualités relatives à la gestion des Inondations. En période d’inondations, la page d’accueil donnera aux citoyens le maximum d’informations et de conseils pour faire face à la crise.

Dans l'onglet Gestion de Crise, l'utilisateur trouvera le lien vers le site de suivi en temps réel des eaux, les systèmes d'alerte, les gestes à poser en cas d'inondation, les réparations et les indemnisations. Les autorités communales trouveront dans cette partie du site le mode d'emploi pour établir un plan général d'urgence et d'intervention.

L'onglet Ruissellement se divise en deux parties : Ruissellement en zone urbaine et Ruissellement naturel et en zone rurale. La partie Ruissellement en zone urbaine regorge d'informations et de conseils pratiques sur la gestion des eaux de pluie issues des surfaces imperméabilisées dans les quartiers urbanisés, et notamment sur leur nécessaire articulation avec la capacité des réseaux d'évacuation. En complément, c'est sous la partie Ruissellement naturel et en zone rurale que les visiteurs feront le lien entre le ruissellement et les coulées de boue, et trouveront des recommandations d'aménagement par exemple. Pour les communes, cette partie présente en détail les possibilités de subventions d'ouvrages de protection contre l'érosion des terres agricoles et la lutte contre les inondations et coulées boueuses dues au ruissellement.

L'onglet Cours d'eau présente l'organisation de la gestion des cours d'eau en Wallonie ainsi que la coordination internationale avec nos pays et/ou régions limitrophes.

L'onglet Directive Inondation est dédié principalement à la mise en œuvre de cette Directive européenne de 2007 qui a pour objet, rappelons-le, d'évaluer le risque d'inondation sur son territoire, de le cartographier puis de le gérer par la mise en place de mesures reprises dans des plans stratégiques. Ainsi, c'est ici que se trouvent l'inventaire des inondations en Wallonie, les cartographies des zones inondables et des risques d'inondation mais aussi les Plans de Gestion des Risques d'Inondation (PGRI), revus tous les 6 ans.

Enfin, un onglet Contacts permet aux visiteurs de trouver le bon interlocuteur concernant le débordement de cours d'eau, un problème de ruissellement, ou toute autre demande d'information sur les inondations en Wallonie.

Perspectives

D'ores et déjà, les contributeurs du Groupe Transversal Inondations préparent  une deuxième série de contenus pour le site. Dans les prochains mois, il proposera plus d'information sur l'adaptation des logements et la prise en compte des eaux de pluies, des informations plus détaillées sur chaque sujet, sous forme de cas pratiques et un espace dédié aux "professionnels" (à l'usage principalement des pouvoirs locaux).