du Jeudi 13 février 2020 au Vendredi 14 février 2020

Appelé auparavant "Salon des mandataires", Municipalia réunit les mandataires et fonctionnaires des communes, provinces, CPAS et intercommunales ainsi que les entreprises actives dans le secteur public.

L’administration wallonne y sera présente sur deux stands :

  • Le stand village SPW reprenant l'ensemble des directions générales et mettant en avant toutes les compétences pouvant aider les mandataires dans leur travail au quotidien. Emplacement : 3cd4
  • Le stand Cellule RaVel. Emplacement : 2de9

Programme de conférences

Plusieurs conférences seront également assurées par les services de l'administration :

Jeudi 13 février

10h30 - 11h30 - Le bien-être animal : renforcer la collaboration entre les communes et le SPW dans la mise en œuvre du Code du Bien-être animal

Intervention : Dr Élisabeth Bernard, responsable de l'Unité du Bien-Être animal

L’adoption du Code du Bien-être animal constitue une avancée essentielle dans la reconnaissance de la sensibilité des animaux. Bien les traiter, leur épargner souffrance, maltraitance, négligence et abandon figurent dans les missions de l’Unité Bien-Être Animal (UBEA) du SPW. Sur le terrain, l'UBEA recherche et constate des infractions dans différents points de contrôle auprès des particuliers, établissements agréés (élevage de chiens et chats, refuge, pension, établissement commercial pour animaux, laboratoire, parc zoologique), cirques, exploitations agricoles, abattoirs, marchés, transports… Pour ce faire, l’administration wallonne sollicite l’étroite collaboration des Pouvoirs locaux afin de mutualiser les contrôles.

14h30-15h30 - Reconnaissance et indemnisation des calamités naturelles publiques : quelles implications pour les communes ? 

Intervention de Simon Riguelle, directeur du Centre régional de Crise wallon et de Sylvie Denis, responsable du Service régional des Calamités

Cette présentation abordera les questions suivantes: Quelles sont les modalités pour introduire une demande de reconnaissance ? Selon quels critères et dans quels délais ? Une fois le phénomène naturel reconnu comme calamité naturelle publique, comment accompagner les sinistrés dans les demandes d’aide à la réparation ? Quels sont les biens indemnisables ? Quelle est la procédure pour des dommages aux biens relevant du domaine public ? 

Inscription demandée via l'adresse evenements.dgo5@spw.wallonie.be. 

16h - 17h - Indemnités compensatoires pour les entreprises de moins de 10 travailleurs impactées par un chantier de plus de 20 jours consécutifs

Intervention de Marc Lannoy, direction des Implantations commerciales

Depuis le 1er septembre 2019, le dispositif "indemnités compensatoires" permet de verser des indemnités aux petites entreprises de moins de 10 travailleurs (y compris les commerçants et indépendants) pour compenser l’impact d’un chantier qui entraverait leur activité pendant une période d’au minimum 20 jours calendriers consécutifs. Si les conditions d’une indemnisation sont remplies, l’entreprise ou le commerce impacté peut bénéficier d’une indemnisation de 100 € par jour, avec un maximum de 60 jours par chantier (ou un montant total de 6.000 €). La demande d’indemnité compensatoire est introduite par le biais de l’application mobile "WALLINCO" au moyen d’un smartphone.
 
Vendredi 14 février

10:30 - 11:30 - La gestion des cours d’eau n’est pas une mince affaire. Jugez-en !

Intervention du SPW Environnement

La Wallonie totalise 25 000 km de cours d'eau. La gestion intégrée et écologique des rivières wallonnes représente un enjeu majeur du développement durable. L’application PARIS (Programme d’Actions sur les Rivières par une Approche Intégrée et Sectorisée) est un outil de gestion intégrée, créé pour les gestionnaires des voies hydrauliques (navigables) et des cours d’eau non navigables qui comportent 3 catégories. Les 3e catégories sont directement gérées par les communes auxquelles s’adresse aussi l’application PARIS…

11:45 - 12:45 - La performance énergétique des infrastructures sportives

Intervention d'Infrasports

La prise en compte systématique de la performance énergétique dans les projets d’infrastructures sportives est un engagement-phare du Gouvernement wallon. L’objectif est de diminuer les consommations et leurs coûts pour mieux investir dans le sport. Les technologies actuelles permettent de répondre à ce défi : à investissement égal, davantage de moyens sont disponibles pour répondre aux besoins des pratiquants tout en réduisant les consommations. Les sportifs, quel que soit leur niveau, doivent pouvoir exercer leur discipline dans un environnement optimal. Les conditions de température et d’éclairage doivent aussi être ajustées à leurs besoins. Dans ce cadre général, la conférence abordera les nouveautés en matière de normes pour les bâtiments "zéro énergie" et leurs conséquences pour les infrastructures sportives, ainsi que la présentation d’un cas concret de cahier des charges intégrant un contrat de performance énergétique.

14:30 - 15:30 - Les espaces publics numériques

Intervention d'Éric Blanchart, coordinateur des EPN - Technofutur TIC

La relation numérique/société a changé depuis 2005, moment du lancement du label EPN de Wallonie. Le numérique est désormais une condition nécessaire de l’exercice de la citoyenneté et l’aptitude à utiliser un ordinateur est devenue une nécessité. Or, une frange non négligeable de la population est restée à l’écart, non seulement en terme d’usages mais aussi d’accès. Le risque est réel : les plus précarisés pourraient renoncer à une partie de leurs droits lorsque ces derniers ne sont plus qu’accessibles via internet. Pour tous les autres citoyens, la mise en retrait volontaire ou involontaire peut vite devenir difficile à rattraper. Une mise à jour continue des compétences numériques est indispensable. Dans ce contexte, quels sont les enjeux des EPN ? Quel avenir pour ces espaces de liens citoyens ?

Plus d'infos sur le salon Municipalia