Vendredi 10 décembre 2021

Fortement endommagé par la crue de la Vesdre à la mi-juillet, le pont de Louheau, reliant Pepinster à Trooz en passant par Nessonvaux sur la N61, était devenu impraticable. Il a donc fallu le détruire pour des raisons de sécurité.

Ce 10 décembre les équipes du SPW Mobilité se sont attelées  à la pose d’un pont provisoire afin de rouvrir au plus vite cette portion de route à la circulation. En effet, la largeur de l’ancien ouvrage ne permettait pas de réaliser les réparations nécessaires sans interrompre complètement la circulation à cet endroit. Une reconstruction au même endroit aurait nécessité des travaux très lourds (élargissements de culées, bétonnage d’une dalle de tablier) incompatibles avec une réouverture rapide de l’axe N61.

Si ce pont provisoire a les mêmes dimensions que l’ancien pont, avec 2 voies de circulation et 2 trottoirs, sa spécificité consiste dans le fait d'être un ouvrage d’une seule portée c’est-à-dire sans pile au milieu.

La pose de cette infrastructure imposante s’est faite au moyen d’une grue qui a positionné 4 modules de 30 mètres de long. Après réfection de la route située de part et d’autre de cet ouvrage provisoire, le pont devrait être rouvert à la circulation locale dès le 17 décembre.

En ce qui concerne l’ouvrage définitif, les études d’avant-projet sont en cours. L’année 2022 sera consacrée aux campagnes géotechniques, à l’étude du projet final, à la demande de permis d’urbanisme et à l’adjudication du nouvel ouvrage.