Mercredi 24 juin 2020

En plus de son intérêt pour la biodiversité et l’adaptation aux changements climatiques, la plantation d’arbres et de haies est également une belle opportunité de développement et de renforcement d’une filière de production locale qualitative et diversifiée. En effet, l’objectif de planter 4000 km de haies et/ou un million d’arbres nécessitera entre 5 et 8 millions de plants à fournir sur plusieurs années.

La production de plants wallons est en augmentation constante ces 10 dernières années. Les pépiniéristes privés fournissent chaque année 140 000 plants aux pouvoirs publics, notamment pour une distribution lors de la Semaine de l’arbre. Sur ces 140 000 plants, 65 % sont désormais produits par des pépiniéristes en Wallonie alors que la production wallonne ne représentait que 5 % il y a 10 ans.

Suite à la crise du COVID19, le soutien de cette filière est également une façon de favoriser la relocalisation de l’économie et de valoriser les productions locale. Le projet de plantation de haies et d’arbres devrait en effet permettre d’augmenter de 25 % la production de plants wallons,. Ce secteur représente un millier d’emplois directs et indirects non délocalisables en Wallonie.

Le Comptoir forestier public en appui aux pépiniéristes privées

Le Comptoir forestier public, qui fête ses 25 ans cette année, offre un soutien aux pépiniéristes en garantissant la qualité et la diversité des semences, des plants forestiers et des haies. Le Comptoir forestier et sa pépinière de Marche-les-Dames ont déjà commencé les semis pour la saison 2021-2022.

En collaborant étroitement avec le secteur privé, le Comptoir forestier joue un rôle central pour développer une production wallonne mieux adaptée aux terroirs locaux et à la biodiversité régionale. Cette production de semis et de plants favorise en effet les espèces les plus résilientes face aux changements climatiques rapides, dont les sécheresses des quatre dernières années sont une conséquence directe.