Mardi 15 mai 2018

Géré par le Service public de Wallonie (SPW), le chantier de l’Enjambée, la passerelle cyclo-piétonne qui reliera prochainement les deux rives de la Meuse à Jambes, entrera bientôt dans sa phase la plus spectaculaire avec l’arrivée des premiers éléments de la structure métallique.

Durant le mois de juin, la structure sera acheminée par la route, par tronçon d'environ une vingtaine de mètres et l'un après l'autre suivant la fabrication et la mise en peinture de ceux-ci. Ils seront ensuite posés sur un ponton installé du côté de la rive droite à Jambes pour y être assemblés. Une fois cette étape clôturée, durant un week-end prévu approximativement pour la mi-juillet, le mise en place de la passerelle pourra s'effectuer de part et d'autre de la Meuse. Un événement qualifié de "spectaculaire et symbolique" auquel les Namurois seront conviés.

Il restera alors à mettre les aménagements et les équipements en place ainsi qu’à attendre les derniers réglages avant de voir ce nouvel ouvrage d’art mis en service.

Si tout se déroule comme prévu, les travaux devraient se terminer fin septembre.

Tout sera mis en œuvre afin de permettre à ceux qui le souhaitent de suivre les opérations en toute sécurité. Les précisions concernant le planning seront apportées lors d’une prochaine conférence de presse organisée le 25 mai.

Pour rappel, le budget consacré au chantier de la passerelle s’élève à un total de 5.500.000 € à charge de la Wallonie dont 3.850.000 € cofinancés par les fonds européens FEDER (60 % Wallonie - 40 % Europe).

 

© Bureau d'études Greisch