Vendredi 9 novembre 2018

Le concours des Corporate HR Awards met à l’honneur, chaque année depuis 2012, les entreprises des secteurs privé et public qui font preuve d’excellence et de réalisations concrètes dans le cadre d’initiatives centrées sur les personnes. Il s’agit de la nomination la plus prestigieuse en la matière en Belgique.

Le projet du codéveloppement, mené par le Service public de Wallonie (et plus particulièrement par le Secrétariat général), a passé la barre des sélections pour la catégorie « Employee engagement », aux côtés d’entreprises telles que Engie, KBC ou encore la Stib.

Le projet

Ce projet mise sur les interactions entre les participants d’un groupe pour favoriser l’amélioration de la pratique professionnelle et l’émergence de l’intelligence collective, pour qu’à terme, les participants apprennent continuellement à « apprendre ensemble » et, de facto, permettent à l’organisation d’être apprenante.

Les groupes de codéveloppement professionnel mis en place au SPW visent en effet à élargir les capacités d'action et de réflexion de chaque membre du groupe en mettant l'accent sur le partage d'expériences, sur le réflexion individuelle et collective, et sur les interactions structurées en praticiens expérimentés. Jusqu'à présent, des groupes-tests ont été mis en place. A la suite d'un rapport d'évaluation et à la fin du projet pilote, de nouveaux groupes de co-développement seront réalisés.

Pour permettre une implantation durable de l'outil,  un pool d’animateurs issus du SPW a été formé à la méthode. En effet, connaître les rouages et les réalités de l'organisation est un réel atout pour mettre en confiance les futurs utilisateurs de l'outil de codéveloppement professionnel. 

L’annonce des résultats a eu lieu le 15 novembre 2018. Le gagnant de la catégorie "Employee Management" fut finalement Ingersroll Rand.