Le service interne pour la Prévention et la Protection au travail des services du Gouvernement wallon (SIPP/GW) joue un rôle de conseiller du Gouvernement wallon en matière de bien-être au travail pour l'ensemble du SPW, ainsi que pour certaines unités d'administration publique (UAP), comme le Port autonome de Liège (PAL), le Centre régional d’aide aux communes (CRAC) et l’Agence wallonne pour la Promotion d’une Agriculture de qualité (APAQ-W). Le SIPP/GW est directement rattaché au Président du Comité intermédiaire de concertation (CIC).

Le SIPP/GW se compose d'une Direction à Namur et de 5 services extérieurs (Arlon, Charleroi, Liège, Mons et Namur).

Ces conseillers en prévention assistent l'employeur, les membres de la ligne hiérarchique et les travailleurs dans les missions prévues dans les domaines suivants : la sécurité du travail, l'ergonomie, l'hygiène au travail, l'embellissement des lieux de travail et les mesures environnementales liées au travail. Ils participent également à la prévention dans le domaine de la charge psychosociale occasionnée par le travail dont notamment la violence, le harcèlement moral et sexuel au travail.

Le SIPP/GW est donc actif dans 5 matières :

  1. La gestion des déclarations des accidents du travail ;
  2. VoLTaire : les visites officielles des lieux de travail ;
  3. PBET : les enquêtes sociologiques de perception du bien-être au travail* ;
  4. La charge psychosociale ;
  5. E-Formulaires : les formulaires utiles en matière de prévention au travail.

* Exemple : Résultats 2014 de l'enquête SAMBA (Satisfaction - Motivation - Bien-être), reprenant le taux de satisfaction des travailleurs selon les indicateurs de l'enquête :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La charge psychosociale

La charge psychosociale occasionnée par le travail est une des facettes du bien-être au travail. On entend par charge psychosociale « toute charge qui trouve son origine dans l’exécution du travail ou qui survient à l’occasion de l’exécution du travail et qui a des conséquences dommageables sur la santé physique ou mentale de la personne ».

Font partie de la charge psychosociale :

  • La violence,
  • Le conflit,
  • Le harcèlement moral / sexuel,
  • La discrimination,
  • Le stress,
  • Le stress post-traumatique.

Au Service public de Wallonie (SPW), la gestion des charges psychosociales a été confiée à un service externe de prévention et de protection au travail : le service public de médecine du travail (SPMT). Mais en interne, une équipe de personnes de confiance, rattachée fonctionnellement au service interne de la prévention et de la protection au travail (SIPPT), est mise à la disposition de tout agent confronté à une difficulté en lien avec la charge psychosociale.