Vendredi 6 décembre 2019

Quelles que soient les conditions météorologiques que l’hiver nous réserve, la Wallonie est prête à activer déneigeuses et épandeuses sur les 8355 km de voiries régionales.

Le service d’hiver s’étend entre le 15 octobre et jusqu’au 15 avril de l’année suivante, il peut être activé à tout moment en cas d’offensive hivernale.

La coordination du dispositif se fait au sein de la Cellule d’Action Routière (CAR). Cette instance, coordonnée par le Centre régional de Crise regroupe le SPW Mobilité et Infrastructures et la Police fédérale de la route. Selon l’intensité des phénomènes hivernaux annoncés, la CAR a prévu l’activation de trois phases, dont le suivi est réalisé depuis le Centre PEREX.

Phase de vigilance renforcée

Cette étape consiste en une évaluation permanente du réseau afin de prendre les mesures adéquates. L’accent est mis sur l’épandage préventif qui doit avoir lieu trois heures avant l’apparition de la neige ou du verglas. C’est le traitement le plus efficace. Et le plus économique puisqu’il permet de consommer jusqu’à quatre fois moins de sel qu’en traitement curatif !

Phase de pré-alerte routière

Activée en cas de fortes chutes de neige ou de pluies verglaçantes, elle vise à maintenir la mobilité sur le réseau. En plus des schémas habituels d’épandage, d’autres actions concrètes sont déclenchées comme le déblocage des engins de déblocage (tracteurs) ou l'interdiction momentanée de la circulation des poids lourds sur certains tronçons sensibles.
 

Météoroutes : diagnostic et aide à la décision

En plus de la connaissance du réseau et des prévisions du Wing météo de la Force aérienne, la CAR s’appuie sur l’application Météoroutes. Toutes les 6 minutes, celle-ci récolte les données enregistrées par 53 stations météo réparties sur l'ensemble du territoire wallon. La particularité de ces stations est de mesurer des paramètres spécifiques tels que la température du revêtement.

Dans chacun des 42 districts routiers, les responsables peuvent consulter à distance les informations relatives à leur zone d'activité. Météoroutes est également mis à la disposition de toutes les communes de Wallonie.

Quant aux usagers, il peuvent s'informer via le site trafiroutes qui propose une carte des conditions de trafic en temps réel. Lorsqu’une phase de pré-alerte ou d’alerte routière est enclenchée, un avis est diffusé sur ce site.

Du côté des communes

Elles ont l’obligation d’assurer les opérations de déneigement et d’épandage sur les routes dont elles ont la charge, soit 90 % de notre réseau routier. Circuits prioritaires d’épandage, mobilisation du matériel et du personnel communal, rappel des entreprises extérieures, gestion du stock de sel… Chaque entité met donc en place son propre dispositif.

Du côté du TEC

Dans chacune des cinq directions territoriales du TEC, un « plan intempéries » est prévu. Ce schéma est progressif et évolutif selon la gravité des perturbations routières : mise en place d’itinéraires de déviation ou suppression momentanée de lignes. Les informations sont disponible sur Infotec.