Mardi 3 décembre 2019

C'est ce 27 novembre, aux côtés de plus d'une centaine d'autres acteurs,  que le SPW s'est engagé à faire avancer l'économie circulaire.

Le projet de Green Deal Achats circulaires a été mis en place par le Gouvernement wallon, le SPW, The Shift, la SRIW, la Sowalfin, l’UCM et l’UWE1. Il vise à soutenir la mise en place de politiques d’achat circulaire, tout en accélérant la transition économique de la Wallonie. En effet, l’économie circulaire doit permettre de réduire les émissions de CO2, l'impact sur les écosystèmes naturels et la dépendance aux ressources, mais aussi favoriser la création d'emplois. Dans une économie circulaire, les déchets sont réduits au minimum ; les produits et les composants conservent leur valeur le plus longtemps possible et les écosystèmes naturels sont régénérés.

Ce sont ces trois principes que les différentes organisations devront s’appliquer à intégrer dans leurs achats, grâce à l’aide des facilitateurs — comme le SPW — et du réseau d’apprentissage mis en place dans le cadre du projet.

Les signataires s’engagent à mettre en œuvre au moins deux projets circulaires pilotes, d’achat ou de soutien, endéans les 3 ans du Green Deal. En contrepartie, ils feront partie d’un réseau d’apprentissage qui leur permettra de s’informer, d’être accompagnés et de s’inspirer.

Dans le cadre du Green Deal, le SPW sera à la fois acheteur et facilitateur.  Il s’engage, en effet à soutenir les acheteurs dans leurs démarches mais également, comme acheteur, à intégrer des critères respectant l’économie circulaire dans au moins deux de ses marchés publics. Ce sont ainsi différents services du SPW — notamment le SPW Agriculture, Ressources naturelles et Environnement et le SPW Secrétariat général — qui collaboreront pour réaliser les engagements pris ensemble.


 

green deal achats circulaires