Lundi 26 avril 2021

Ce 24 avril, le Gouvernement wallon a lancé les travaux du panel de citoyens "Climat". Il vise à faire des propositions d’actions ou de mesures à insérer dans la prochaine version du Plan Air-Climat-Énergie. Cette consultation citoyenne s’inscrit dans l’objectif de diminution de 55 % des gaz à effet de serre à l’horizon 2030.

Fruit de la collaboration de l'Agence wallonne de l'Air et du Climat (AWAC), du SPW Énergie, de Sonecom SPRL et de Trame SCRL, le panel "Climat" devrait faire émerger des propositions de la population qui doivent être considérées au même titre que celles délivrées par les experts ou les administrations.

Choix des citoyens constituant le panel

C'est l'agence Sonecom, sélectionnée pour le recrutement des panélistes, qui avait pour mission de constituer un groupe de 50 citoyens (et 25 suppléants) le plus représentatif de la  diversité de la population wallonne. Suite à une invitation postale, 5000 ménages ont été tirés au sort et invités à faire part de leur motivation à participer à ce processus. Une relance téléphonique a ensuite été organisée afin d'atteindre certains profils spontanément moins enclins à s'engager.

Concrètement

Le panel a été installé ce 24 avril lors d'une séance plénière à laquelle ont participé, en vidéoconférence, les citoyens effectifs et suppléants. Le panel se réunira ultérieurement, toujours à distance, au rythme de deux jours toutes les deux semaines avant les vacances d'été. Le présentiel sera ensuite privilégié dès la rentrée, sauf restrictions sanitaires.  

Les débats seront abordés selon 5 thématiques : se loger, se déplacer, se nourrir, travailler/étudier, se cultiver/se développer.