Mardi 9 juin 2020

Depuis le 1er janvier 2019, le SPW Mobilité et Infrastructures utilise la peinture à l’eau pour le marquage routier régional.

Le magazine français « La Revue Générale des Routes et de l’Aménagement » a salué cette démarche dans son numéro de mai 2020.

Après la Scandinavie, la Wallonie est deuxième en matière d’obligation d’utiliser de la peinture à l’eau pour les marquages de peinture sur ses routes. Cette décision a été prise en 2018 dans le cadre de la transition écologique, d’abord avec une obligation immédiate pour les applications réalisées par les districts, ensuite pour les marquages en peinture appliqués sur les nouveaux revêtements dans le cadre des « Plans Infrastructures ».

L’objectif était d’abord environnemental car, contrairement aux peintures à solvant, ce type de peinture n’entraîne pas de pollution atmosphérique au cours de l’évaporation. Mais cette décision revêt également une dimension plus sanitaire. En effet, avec ces nouvelles peintures, la seule émanation lors de l’application sera celle de l’eau qui n’entraîne aucune toxicité. Enfin, la peinture à l’eau a une durée de vie plus longue que d’autres types de peintures utilisées sur les routes.

Cette imposition ne concerne que le réseau routier régional wallon mais pas les routes communales. Cependant, une commune peut choisir d’utiliser une peinture à l’eau si elle le désire. Son utilisation implique l’adaption des machines de marquage utilisées par les applicateurs et requiert des conditions d’application plus strictes que celles à solvant puisqu’il faut moins d’humidité dans l’air et une température de minimum 10°C.

La Wallonie compte encore intensifier l’utilisation de la peinture à l’eau sur le réseau routier régional. Même si cela est déjà d’application dans certains districts de la direction territoriale de la province du Luxembourg, au 1er janvier 2023, dans le cadre des baux d’entretien, ce seront les marquages existants et à rafraîchir qui subiront ce changement. Une démarche qui représentera 80% des marquages appliqués en Wallonie.