À défaut de « chercher des puces » à nos amis canidés, l’unité bien-être animal du SPW a contrôlé celles situées dans leur cou durant tout l’été. En effet, identifier son chien est obligatoire depuis 20 ans.