Mercredi 29 juillet 2020

La Wallonie et le Réseau wallon de lutte contre la Pauvreté lancent une task force d’urgence sociale.

En effet, la crise du coronavirus fragilise les personnes en situation de difficulté sociale, précarisées, porteuses de handicap ou en détresse psychologique, encore plus démunies face à une situation sanitaire déjà difficile à gérer pour chacun.

Cette task force vise à adopter une approche concertée des problèmes liés au coronavirus impactant les populations les plus vulnérables. Coordonnée par le cabinet du Ministre-Président, elle rassemble les représentants de l’ensemble des Ministres wallons, ainsi que ceux du Réseau Wallon de Lutte contre la Pauvreté (RWLP), de la Fédération des CPAS, de la Fédération des services sociaux (FDSS), du Service Public de Wallonie et de l’Agence wallonne pour une vie de qualité (AViQ).

Grâce à la mutualisation des ressources de l’ensemble du réseau institutionnel et associatif wallon, les travaux de cette task force ont débouché en moins de deux semaines sur la mise en place d’un véritable service d’aide aux urgences sociales.

Il repose sur le renforcement du 1718 (le numéro gratuit wallon) et le 1719 pour les germanophones. Pour remplir cette mission, les agents du 1718 ont été rapidement formés afin de pouvoir répondre aux questions touchant aux aides relatives à l’alimentation, le crédit, le logement, la situation professionnelle ou le chômage. En fonction des demandes, ils pourront également aiguiller les personnes en difficulté vers les interlocuteurs adéquats (aides psychologiques, détresses familiales etc ...).

Plus de 60 questions répondant aux besoins spécifiques de personnes en difficulté ont également été mises en ligne sur le portail luttepauvreté.wallonie.be qui renvoie aussi vers les aides existantes pour chacune des questions évoquées. 

Le partenariat avec le RWLP permet d'offrir un accompagnement spécifique aux Wallons qui requièrent une aide différente de celle que nos services dispensent habituellement. En effet, quand une demande nécessite une autre approche, les coordonnées de la personne en question ainsi que l'objet de l'appel sont envoyés au RWLP, qui prend le relais et tente de trouver avec la personne une solution adéquate. Le RWLP emploie son expertise et ses contacts que ce soit en matière de logement, de finance, de souffrance psychologique, etc.