Table of Contents Table of Contents
Previous Page  9 / 347 Next Page
Information
Show Menu
Previous Page 9 / 347 Next Page
Page Background

7

– la base de données des chantiers archéologiques est à jour ;

– le Centre de conservation des collections (C³), provisoirement situé à Saint-Servais, est

opérationnel et s'est enrichi d'une base de données aboutie et performante ;

– la question du diagnostic non intrusif a fait de grands progrès grâce à l'acquisition et la mise en

œuvre d'un LIDAR (radar laser) et d'un drone aérien photographique. Les résultats encourageants

devraient être sublimés lorsque ces deux technologies seront fusionnées, par l'usage d'un drone

LIDAR. Le potentiel est énorme, comme démontré déjà dans d'autres pays européens comme le

Danemark, ou dans le bassin de l'Amazone.

Du point de vue de la communication, l'année 2014 a été particulièrement riche. Outre les

activités de « routine », la commémoration du 25

e

anniversaire de la régionalisation de l'archéologie,

« Archéo 2014. L'archéologie partout, pour tous », a connu un plein succès auprès de la population.

Il a dressé le bilan de 25 années de pratiques archéologiques en Wallonie ainsi que les perspectives

pour les années futures. Tous les partenaires de l'archéologie wallonne ont été invités à participer à

un vaste et alléchant programme, par le biais de visites, de chantiers ouverts, d'animations, d'expo-

sitions, de publications, de cycles de conférences et de colloques.

Les mots-clefs de l'archéologie du Service public en Wallonie se caractérisent par la recherche,

la gestion administrative et la communication. La volonté est là pour que ces trois activités soient

encore renforcées par un maximum de partenariats et d'interdisciplinarité.

Ce déploiement d'activités en 2014 a été rendu possible grâce aux collègues de l'administration et

à tous les autres acteurs, qu'il convient de remercier vivement ici. Bien sûr, une mention particulière

doit être adressée à Jean Plumier, qui a pris d'autres fonctions en septembre 2014. Jean a tellement

bien balisé le terrain que l'action de son successeur s'en trouve grandement facilitée.

Jambes, le 25 août 2015

Alain Guillot-Pingue

Directeur f.f.