Table of Contents Table of Contents
Previous Page  10 / 347 Next Page
Information
Show Menu
Previous Page 10 / 347 Next Page
Page Background

8

In memoriam

Joël Gillet (1949-2014)

Joël Gillet nous a quittés le 9 décembre 2014. Président de notre association dont il était l'un des

fondateurs, il en a été le fer de lance pendant 45 ans. Le choc a été terrible pour nous tous.

Joël est né en 1949, dans l'ex-Congo belge, de parents ardennais. Il a ensuite vécu à Rixensart,

puis à Bruxelles. Diplômé de l'Institut supérieur horticole de l'État à Gembloux, il a débuté sa

carrière comme éducateur avant d'être nommé professeur dans les cours techniques et pratiques,

en 1975, puis chef de culture, en 1978. En 2001, il devient directeur du Centre technique horticole

de Gembloux dont il allait faire, avec fierté et brio, une interface dynamique entre l'enseignement,

le monde professionnel et le grand public.

Joël avait depuis longtemps développé un intérêt passionné pour un tout autre secteur : l'archéo-

logie. Dès 1969, avec quelques amis, il créait archeolo-J, une association qui, selon ses propres mots,

permet aux jeunes d'aborder une branche de l'histoire étonnante, pleine de surprises et de découvertes

.

Un projet pionnier et novateur dont le public cible serait les jeunes et proposant un concept unique :

l'organisation de fouilles archéologiques dans le cadre de stages de vacances actives. Archeolo-J

allait porter les jeunes en acteurs du Patrimoine, et du Patrimoine archéologique en particulier,

en leur mettant les outils en main sur des chantiers de fouilles. Très vite, deux autres volets de

ce programme avant-gardiste allaient se développer : le déplacement vers des hauts lieux de l'his-

toire et la mise sur pied d'une programmation de conférences pédagogiques relatives à l'histoire et

l'archéologie à destination des écoles.

Le succès fut au rendez-vous dès le début et Joël en assura le pilotage et le développement pendant

ces 45 années qui ont vu passer des centaines de jeunes et de moins jeunes. Conçu à la fois comme

un vrai service de jeunesse et comme un club de vacances thématiques, et non pas comme un cercle

d'érudits férus d'archéologie locale, archeolo-J accueille depuis l'origine ses nombreux participants

dans le cadre de stages pour y apprendre, spontanément et d'une manière vivante, ce que sont

l'archéologie de terrain, et ses techniques spécifiques, et au-delà le Patrimoine en général ; tout cela

sous la conduite d'un cadre compétent et majoritairement bénévole, un staff formé notamment de

professionnels du Patrimoine – mais pas uniquement.

Joël cherchait aussi en permanence à ouvrir de nouvelles voies et à y engager tant le staff que

les membres d'archeolo-J : fondation du Forum européen des Associations pour le Patrimoine,

stages de fouilles spécifiques pour les étudiants en archéologie mais aussi pour les futurs ensei-

gnants du primaire et du secondaire, classes du Patrimoine pour les écoles secondaires, baptêmes

de l'archéologie à destination des écoles, randonnées pédestres à la découverte des terroirs, réalisa-

tion d'expositions itinérantes et édition de dossiers pédagogiques pour les enseignants, publications

scientifiques des recherches, prospection sur le terrain, organisation de week-ends consacrés à des

thèmes spécifiques, programmes scientifiques d'archéologie expérimentale, un Salon de l'artisanat

gallo-romain, des expositions itinérantes scientifiques et didactiques, etc.

Dans chacun de ces projets, Joël parvint à convaincre, à rallier des bonnes volontés efficaces et

compétentes et à produire des résultats dont la qualité et l'intérêt furent toujours reconnus par tous.

Cette multitude de projets réalisés est le fruit de son dévouement illimité et volontariste mais aussi