Déclaration de Politique Régionale

Déclaration de Politique Régionale

Selon les dernières perspectives , la croissance démographique et l’évolution des ménages entraineront un besoin de logements supplémentaires, de l’ordre de 13.000/an d’ici 2040. Le vieillissement de la population et l’augmentation des ménages isolés engendront par ailleurs un besoin en petit logement.

Face à ces enjeux, dans sa déclaration de politique régionale 2014-2019 et plus particulièrement son chapitre consacré au développement territorial, le Gouvernement wallon a affirmé sa volonté de mener une politique équilibrée de renouvellement et de développement territorial, particulièrement axée sur la création de « Quartiers Nouveaux », tant urbains que ruraux.

Le texte prévoit de limiter l'étalement urbain et le respect de la qualité de vie des citoyens.

Elle vise aussi à favoriser des quartiers d'habitat basés sur la mixité fonctionnelle, l'innovation, l'esprit d'entreprise et la connaissance. Pour rencontrer ce objectifs il conviendra de :

  • dynamiser en priorité les cœurs de villes et villages et la rénovation des quartiers urbains et ruraux existants, en y appliquant une densité proportionnée et raisonnée et en y recyclant les terrains autant que possible ;
  • créer, en complément, de nouveaux quartiers urbains et ruraux adéquatement localisés et, afin de répondre parfaitement au défi démographique, créer une ou plusieurs villes nouvelles, en extension de pôles urbains existants et dont elles appuieront la rénovation urbaine et le redéploiement économique ;
  • encourager et développer des projets exemplaires, tant en construction qu'en rénovation, en matière d'efficience énergétique, de développement durable et de qualité urbanistique et architecturale.

Pour répondre à la Déclaration de politique régionale, le Gouvernement wallon a décidé de concentrer les nouveaux logements sur des quartiers nouveaux, et ce, afin de ne pas créer une urbanisation extensive.

Par sa déclaration de politique régionale du 25 juillet 2017, le Gouvernement wallon affirme sa volonté de valoriser le territoire et notamment de vitaliser les centres urbains. « La création de quartiers nouveaux, notamment sur des anciennes friches industrielles, sera encouragée par un régime fiscal attractif ainsi que par un support spécifique. L’intégration de la gestion des flux résiduels (chaleur, déchets, compost, etc.) et de zones nourricières (potagers collectifs, zones vertes fruitières, etc.) y sera également encouragée. Les mécanismes de rénovation urbaine et, surtout, de revitalisation urbaine seront rapprochés des outils d’aménagement du territoire, évalués et repensés pour faciliter la vitalisation plus rapide et plus efficace des zones bâties, meilleur remède contre l'étalement urbain ».