Inventaire du patrimoine culturel immobilier

Recherche 
Liste des biens de votre commune
Quelques chiffres
Loading
Carte Google
Qu'est-ce que l'Inventaire ?

L'Inventaire est l'outil de recensement du patrimoine culturel immobilier de Wallonie.

Initié en Belgique en 1966, sous l'égide du Ministère de la culture et sur l'impulsion du Conseil de l'Europe, l'Inventaire a depuis évolué, en parallèle avec l'élargissement de la notion de patrimoine.

L'actuel Inventaire met à jour et complète le premier Inventaire du patrimoine, publié entre 1973 et 1997 sous le titre "Le Patrimoine monumental de la Belgique - Wallonie" (ou Inventaire du patrimoine monumental - IPM), qui recense plus de 30.000 biens.

Une actualisation de cet Inventaire initial est mise sur pied en 1998, publié de 2004 à 2011 dans la collection "Inventaire du patrimoine architectural et territoires de Wallonie" (ou Inventaire du Patrimoine Architectural - IPA).

En cours d'actualisation, l'Inventaire est désormais uniquement publié via le web, sur ce site Internet. Celui-ci constitue le principal support de recherches pour les acteurs de l'urbanisme (à l'échelle communale et régionale), les architectes et les particuliers.

Pourquoi un Inventaire ?

L'Inventaire, à ne pas confondre avec le classement des bâtiments, est prioritairement un outil de connaissance et de sensibilisation au patrimoine qui nous entoure.

Ses objectifs sont de conscientiser le grand public par une diffusion de l'information et de renforcer la reconnaissance des biens patrimoniaux dans la gestion de l'urbanisme ou de l'aménagement du territoire.

L'Inventaire est donc un état des lieux patrimonial à un moment donné, actualisable régulièrement.

Comment l'Inventaire est-il réalisé ?

L'Inventaire est le fruit d'un travail de terrain réalisé par des historiens de l'art. Les biens sont repris selon un repérage systématique, commune par commune, et une analyse in situ fondée sur une série de critères et intérêts.

Effectuée depuis l'espace public, la sélection s'appuie avant tout sur la valeur patrimoniale des biens.

Comment se fait la sélection des biens ?

Fichier PDF Télécharger une version PDF des critères de sélection

Le choix des biens inscrits à l'Inventaire s'appuie avant tout sur leur valeur patrimoniale, à l'échelle locale.
Il se base sur divers critères et intérêts, utilisés seuls ou combinés, qui servent de balises à la sélection des biens inventoriés et garantissent l'objectivité des choix.

Critères

  • Authenticité : la fonction et l’usage, la forme et les matériaux ainsi que l’environnement du bien correspondent à l’état d’origine.
  • Intégrité : le bien présente une homogénéité et une cohérence. Les fonctions premières sont encore bien identifiables malgré le changement d’usage.
  • Rareté : au niveau local, le bien est un témoignage unique, rare ou exceptionnel, même fragmentaire par sa typologie, son style, sa datation ou son intérêt social ou historique.
  • Typologie : le bien possède des caractères architecturaux liés à une fonction spécifique.

Intérêts

  • Archéologique : le bien conserve, hors-sol, le témoignage significatif d’une occupation ou d’un usage ancien.
  • Architectural : le bien répond aux caractéristiques d’un style architectural et possède une qualité de composition, de proportions, d’exécution, de vocabulaire formel et/ou décoratif.
  • Artistique : le bien est conçu comme une «oeuvre d'art» ou se singularise par un élément décoratif particulier.
  • Historique : le bien rappelle un évènement ou une période significative de l’Histoire.
  • Mémoriel : le bien commémore un événement ou une tradition liés à la mémoire collective.
  • Paysager : le bien s'intègre particulièrement bien au terrain et/ou à l'environnement paysager.
  • Social : le bien relève d’une organisation sociale, d’un mode de vie ou de pensée.
  • Technique : le bien est représentatif d’innovations techniques ou témoigne de l’ingéniosité de l’homme.
  • Urbanistique : le bien contribue à la structuration de la trame bâtie.
Guide pour la lecture des fiches

Fichier PDF Télécharger une version PDF des indications de lecture

Avertissement

L'Inventaire couvre la totalité de la Wallonie (hors communes germanophones) mais les informations qu'il contient varient selon que le bien a été actualisé ou non. Aujourd'hui cohabitent donc deux types de fiche, de la plus simple (issue de l'Inventaire initial - IPM) à la plus détaillée (issue de l'Inventaire actualisé).

Lors d'une interrogation s'affiche systématiquement la version la plus récente de la fiche du bien recherché. L'éventuel historique d'inscription du bien à l'Inventaire est visualisable par le biais de la rubrique 'Autre(s) version(s) de la fiche', sous l'onglet 'Détails(s) complémentaire(s)'.

L'inscription des biens - très ancienne pour certains - est maintenue tant qu'une actualisation n'est pas intervenue.

Les biens repris dans l'Inventaire initial (IPM) et non encore actualisés ne sont pas cartographiés.

La fiche d'un bien sorti de l'Inventaire lors de l'actualisation reste disponible à la consultation. Cette fiche est marquée du symbole .

Les fiches de l'Inventaire initial (IPM) ont aujourd'hui une quarantaine d'années pour les plus anciennes. Il est donc fréquent que l'adresse du bien soit aujourd'hui obsolète. Pour les communes non encore actualisées, il est en conséquence indispensable d'élargir la recherche sur l'entité complète.

Modalités d'inscription à l'Inventaire - Terminologie

Monument (Bien unique)
Bien immobilier constitué d'une entité fonctionnelle unique, pouvant inclure une ou plusieurs parties constituantes.

Monuments (Biens multiples)
Groupe homogène de biens immobiliers répétitifs, qui procède le plus souvent d'une création concertée, et qui peut faire l'objet d'une délimitation topographique.

Ensemble monumental (Unité de fonctionnement)
Réunion de biens immobiliers constituant le plus souvent un patrimoine foncier unique et comprenant des bâtiments et/ou ouvrages interdépendants et nécessaires à sa viabilité.

Ensemble architectural (Unité spatiale)
Réunion de biens immobiliers ayant une cohérence qui procède le plus souvent d'une évolution organique, et qui peut faire l'objet d'une délimitation topographique.

Légende
  • Libellé

    Le libellé est la réunion du contenu des champs "Fonction(s) primitive(s)", toujours renseignée(s), "Fonction(s) actuelle(s)", toujours renseignée(s), "Nom(s) primitif(s)", toujours renseigné(s) s'il(s) existe(nt), et "Nom(s) actuel(s)", toujours renseigné(s) s'il(s) existe(nt).

  • Classement
    • Tout ou partie de ce bien est classé ou fait partie d'un site classé. Lien vers le(s) dossier(s)

      Lien(s) actif(s) vers la(les) fiche(s) de la base "Patrimoine - Biens classé et zones de protection", "Patrimoine - Biens repris sur la liste du patrimoine exceptionnel de Wallonie", et/ou "Patrimoine - Site reconnu Patrimoine de l'Humanité".

  • Cartographie
    • Webgis

      Lien vers la cartographie de l'Inventaire dans l'outil de consultation cartographique de la DGO4

    • Informations cadastrales

      Données cadastrales au moment de la rédaction de la fiche (donnée pas actualisée)

  • Datation

    Lorsqu'une année (ou une séquence d'années) liée à la construction ou à une intervention sur un bien est connue, celle-ci est systématiquement suivie d'une lettre inscrite entre parenthèses :

    • (m) pour millésime - année(s) inscrite(s) sur le bien
    • (s) pour source - année(s) renseignée(s) par la bibliographie, le propriétaire du bien...
    • (r) pour remploi - réutilisation d'un millésime
    • (z) pour restauration - année(s) de restauration
    • (a) pour analyse de laboratoire - année(s) issue(s) d'une science auxiliaire comme la dendrochronologie...

    Un chiffre figurant entre parenthèses signale une incertitude de lecture : 16(4)2.
    Un point d'interrogation figurant entre parenthèses signale une impossibilité de lecture : 16(?)2.
    Un trait d'union entre deux années indique une séquence : 1642-1648.

  • Information(s) complémentaire(s)
    • Publication papier

      Lien(s) actif(s) vers la(les) page(s) numérisée(s) du premier Inventaire (IPM), si le bien y figurait.

    • Autre(s) version(s) de la fiche

      Si elle existe, figure ici, sous forme de lien actif, l'historique de l'inscription du bien.

Vous avez la possibilité d'interagir avec l'Inventaire et de l'améliorer !

Pour chaque bien, vous pouvez :

  • proposer une photo libre de droits avec une légende ou une courte description;
  • nous informer d'une adresse erronée;
  • situer le bien sur une carte;
  • dans le cas d'une fiche de l'Inventaire initial (IPM), indiquer des erreurs de pagination dans les pages liées;

Sur chaque fiche de bien inscrit, le bouton "Proposer une observation" vous permet de soumettre vos remarques.
Elles seront analysées et, après validation, seront intégrées dans la fiche.

Si vous souhaitez avoir un suivi de votre (vos) remarque(s), veuillez nous préciser vos coordonnées.

Pour les communes en cours d'actualisation, il n'est pas possible de soumettre des observations.

Si vous avez d'autres remarques ou si vous désirez travailler sur une zone plus étendue, vous pouvez nous contacter.

Explications sur la recherche

L'Inventaire "en ligne" couvre la totalité des communes de la Wallonie. En cours d'actualisation, il contient deux types de fiches :

  • Les fiches des communes actualisées selon la méthodologie de l'Inventaire, en vigueur actuellement (liste consultable ici)
  • Les fiches des communes en attente d'actualisation, issues des méthodologies antérieures

Les biens des communes actualisées disposent de fiches complètes et détaillées, et sont cartographiés. Les recherches par localisation sont opérationnelles jusqu'à l'adresse, le cas échéant combinables avec une "Recherche dans les notices" ou avec l'un des "Filtres complémentaires".

Les biens des communes en attente d'actualisation disposent de fiches simplifiées, et ne sont pas cartographiés. Les recherches par localisation sont opérationnelles jusqu'à l'entité, le cas échéant combinables avec une "Recherche dans les notices" uniquement.